Enseignement / Recherche

Workshop atelier/terrain 2014 Binzhou

Le WAT_UNESCO Binzhou 2014 est la 9e édition de cet atelier international intensif de design urbain. Il a été organisé par la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal en collaboration avec la Shandong Jianzhu University (Jinan, Chine) et la Ville de Binzhou (Chine). Il s'est tenu du 17 au 24 mai 2014 dans la Ville de Binzhou (Province du Shandong, Chine).

 

 

Mise en contexte

Située dans la province du Shandong, sur les berges du fleuve Jaune, la Ville de Binzhou est un territoire en pleine mutation. Zone agricole il y a à peine plus d’une décennie, Binzhou est devenue une ville de plus de 3 millions d’habitants sous l’impulsion donnée par l’ouverture de la Zone de développement économique au début des années 2000 et la découverte du vaste gisement pétrolier Shengli, le deuxième plus important de Chine. Face à une telle expansion, la Ville de Binzhou vise à créer un nouveau secteur urbanisé à l’ouest de la ville actuelle qui pourrait accueillir 35 000 habitants sur un territoire d’environ 4.4 km2.

Ce projet est ambitieux par l’ampleur des constructions projetées. Selon le plan de travail de la Commission d’administration de la Zone de développement économique de Binzhou, la planification du nouveau quartier doit comprendre de grands secteurs résidentiels et commerciaux, des services publics, des parcs et des espaces verts pour les loisirs, des installations de transport et des infrastructures municipales.

Il est également ambitieux en regard des aspirations sociales qui y sont investies. Il est souhaité que ce nouveau quartier devienne une communauté urbaine exemplaire ayant un environnement de qualité et incluant toutes les fonctions nécessaires à la vie urbaine. De manière plus générale, l’aire d’expansion de la Zone de développement économique de Binzhou devrait devenir un lieu urbain unique dans le nord de la Chine afin de construire un cadre de vie harmonieux entre la nature et l’humain.

 

WAT_UNESCO Binzhou 2014

Le défi posé par la création d’un tel nouveau quartier dans la municipalité de Binzhou est à mettre en contexte avec le développement rapide des villes chinoises. Depuis trois décennies, nombreux sont les vastes projets de développements immobiliers qui permettent aux villes chinoises d’accueillir une population toujours croissante. Aussi nombreux soient-ils, ces morceaux de ville construits de toutes pièces possèdent une forte similitude dans laquelle se succèdent les barres et les tours d’habitation. Dans ce contexte, comment produire un cadre de vie de qualité qui possède une identité urbaine forte et distinctive?

C’est donc sous le thème « Nouveau quartier : identité, territoire et viabilité » que se déroulera le WAT_UNESCO Binzhou 2014.

Cette thématique de travail vise à produire des visions d’aménagement qui donneront un sens au territoire urbain au-delà du caractère iconique des espaces urbains et des bâtiments qui y seront proposés.

La réflexion sur le sens du nouveau quartier vise à définir les ancrages territoriaux qui devraient lui être donnés. Ces ancrages territoriaux permettront d’insérer le quartier en cohérence avec son environnement tout en lui laissant développer sa propre identité. Ainsi, certaines caractéristiques du site actuel pourront être considérées comme potentiels ou contraintes. Ce sont notamment :

  • L’hydrographie : La Ville de Binzhou possède une hydrographie très présente. Il y a d’abord le fleuve jaune dont elle est protégée par une longue route-digue. On retrouve ensuite les lacs et les rivières dont les rives sont devenues des parcs ou des zones de villégiature. Le site d’intervention lui-même est actuellement sillonné de canaux et de rigoles agricoles. De plus, immédiatement au nord du site projeté pour l’implantation du quartier, un important réservoir d’eau potable est un élément marquant du paysage local. Quel rôle le système hydrologique peut-il ainsi jouer dans l’aménagement du territoire?
  • La topographie : Le territoire d’intervention se situe dans une vaste plaine qui n’offre pas de point de vue particulier. Le regard porte vers l’horizon. Seules quelques haies d’arbres brise-vent cadrent et structurent les plans visuels;
  • L’extraction du pétrole : La présence du champ de pétrole est visible partout dans la ville de Binzhou par l’insertion de puits d’extraction. Loin d’être isolés des milieux de vie, les puits sont intégrés aux espaces publics de la ville. Sur le site d’intervention, plusieurs puits d’extraction marquent également le paysage et rappellent l’importance de cette activité économique pour la région. Quel est l’avenir de ces grues dans un futur développement urbain?
  • Les villages ruraux : L’extension des villes chinoises se matérialise généralement par la démolition des villages ruraux en place. En bordure du site d’intervention, un tel village est actuellement présent. Quel est l’avenir de cet environnement rural dans ce projet d’urbanisation? Quelles sont les valeurs accordées à la ruralité (à sa présence, à son expression et à son évocation)?
  • L’ex-centralité : La zone d’étude se situe à plusieurs kilomètres du centre-ville de Binzhou. Le seul lien avec l’urbanisation est sa connexion avec un grand boulevard. La situation géographique du futur quartier implique le développement d’une nouvelle centralité. Quel serait le rôle structurant de celle-ci vis-à-vis du développement de la Ville de Binzhou?

Sous cette thématique et l’ensemble des questionnements qui en découlent, le WAT_UNESCO Binzhou réunira 28 étudiants d’origine diverse (Belgique, Canada, Chine, France, Italie) et 6 professeurs afin de concevoir 7 visions d’aménagement pour la Zone de développement économique de Binzhou. Ces visions exprimeront chacune à leur façon des aspects du développement à prévoir. Par la promotion du dialogue interculturel entre des participants chinois, européens et canadiens, les visions d’aménagement du WAT_UNESCO offriront un regard multiple inspiré des meilleures pratiques occidentales et orientales.

Ensemble, les 7 visions distinctes ne seront pas en soi des propositions alternatives parmi lesquelles il faudrait en choisir une à mettre en œuvre, mais plutôt un « cahier des possibles » qui permettra de construire un cadre de planification pour le nouveau quartier de la Zone de développement économique de Binzhou.

 


Participants

Le WAT_UNESCO BINZHOU 2014 rassemblait 28 étudiants et 6 professeurs des institutions universitaires suivantes :

  • Université de Montréal, Faculté d’aménagement – Montréal (Canada) – 5 étudiants
  • Université Libre de Bruxelles, Faculté d’architecture La Cambre-Horta – Bruxelles (Belgique) – 4 étudiants
  • Université de Rome – La Sapienza, Département d’Architecture et Projet – Rome (Italie) – 4 étudiants
  • École spéciale d’architecture de Paris – Paris (France) – 4 étudiants
  • Shandong Jianzhu University, École d’architecture et d’urbanisme – Jinan (Chine) – 11 étudiants


7 visions d'aménagement

PROPOSITION 1 :

Léone DREW (Université Libre de Belgique), Jean-Philippe DI MARCO (Université de Montréal), Joyce AZZAM (Université de Rome – La Sapienza), Li JING (Université Shandong Jianzu).

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 2 :

Tifenn TAILLANDIER (Université Libre de Belgique), Lorenzo CELLINI (Université de Rome – La Sapienza), Marilène BLAIN-SABOURIN (Université de Montréal), Zhang Qiayoang (Université Shandong Jianzu).<

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 3 :

Gabriel VIOLLEAU (Université Libre de Belgique), Fanny B. PERRAS (Université de Montréal), Pierre CHASTEL (École spéciale d’architecture de Paris), Yu CHENGLONG (Université Shandong Jianzu)

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 4 :

Cyndelle RENNESON (Université Libre de Belgique), Martin TANGUAY (Université de Montréal), Chi Miao MIAO (Université Shandong Jianzu), Yang XIDONG (Université Shandong Jianzu)

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 5 :

Raed RADWAN (École spéciale d’architecture de Paris), Gianluca SANGUINI (Université de Rome – La Sapienza), Zhou YUCHAN (Université Shandong Jianzu), Shi MENG (Université Shandong Jianzu).

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 6 :

Lynda ZEIN (École spéciale d’architecture de Paris), Margherita SALVINI (Université de Rome – La Sapienza), Duan PEI PEI (Université Shandong Jianzu), Zhang YU (Université Shandong Jianzu).

[planche 1] [planche 2]

PROPOSITION 7 :

Raabal RADWAN (École spéciale d’architecture de Paris), Alexie BAILLARGEON (Université de Montréal), Wang YAO (Université Shandong Jianzu), Zhang MENGYUAN (Université Shandong Jianzu).

[planche 1] [planche 2]

 

Lauréats

  • 1er prix - Médaille UNESCO Cinq Continents

Titre du projet: Centralité riveraine

Équipe composée de :

Pierre Chastel, École spéciale d’architecture de Paris

Yu Chenglong, Shandong Jianzu University

Fanny B. Perras, Université de Montréal

Gabriel Violleau, Université Libre de Belgique

  • 2e prix (ex aequo) - Médaille UNESCO Route de la soie

Titre du projet: Nature urbaine

Équipe composée de :

Alexie Baillargeon, Université de Montréal

Zhang Mengyuan, Shandong Jianzu University

Raabal Radwan, École spéciale d’architecture de Paris

Wang Yao, Shandong Jianzu University

  • 2e prix (ex aequo) - Médaille UNESCO Confucius

Titre du projet: Agro/urbanité

Équipe composée de :

Chi Miao Miao, Shandong Jianzu University

Cyndelle Renneson, Université Libre de Belgique

Martin Tanguay, Université de Montréal

Yang Xidong, Shandong Jianzu University



Équipe

  • Direction 
  • Comité pédagogique et scientifique
    • Alessandra Capuano, Université de Rome La Sapienza (Italie)
    • Patrick Neirinck, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
    • Marlène Ghorayeb, École spéciale d’architecture de Paris (France)
    • Zhao Liang, Shandong Jianzhu University
    • Yvonne Wang, Shandong Jianzhu University
    • Patrick Marmen, Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal
    • Sylvain Paquette, Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal
  • Comité de coordination
    • Patrick Marmen, Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal
    • Jiashui Yan, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Jingang, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Wang Jingwen, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Lyu Chunyong, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Shi Fanglan, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Cheng Sijie, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Sun Yinghie, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Lingyun Zhang, Shandong Economic University
    • Li Xiao, Shandong Jianzhu University
    • Zhao Jilong, Shandong Jianzhu University
    • Tong Hui, Shandong Jianzhu University
  • Équipe de soutien
    • Valérie Gravel, Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal
    • Rachel Bonin, Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal
    • Shi Tao, Shandong Jianzhu University
  • Partenaires
    • Yao Hemin, Zone de développement économique et technologique de Binzhou
    • Yu Bingwen, Ministère de l’Éducation de la Province du Shandong
    • Maude-Andrée Lefebvre, Bureau du Québec à Beijing, Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec
    • Catherine Zhang, Bureau du Québec à Beijing, Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec


Partenaires de ce projet