Enseignement / Recherche

Atelier de design urbain 2010: Montréal en parcours

Des étudiants finissants de l’École d’architecture de paysage de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal dévoilent des parcours urbains montréalais et inventent 7 promenades urbaines inusitées.

 

Montréal en Parcours - paysage urbain en découverte et en invention

En automne 2010, 14 étudiants finissants en architecture de paysage ont participé à un atelier de l’École d’architecture du paysage de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal sous le thème Montréal en parcours.

Le défi des étudiants était de révéler certaines stratégies de mise en valeur du territoire montréalais et de ses attraits par la documentation des parcours urbains existants et de créer des promenades urbaines qui expriment les potentialités de l’espace urbain face aux enjeux d’environnement, de patrimoine, de cadre de vie et d’identité.

Le fruit de cette réflexion a révélé dans un premier temps le caractère et la nature des parcours offerts sur le territoire montréalais selon sept (7) thèmes spécifiques (art, culture, société, histoire, patrimoine, architecture, nature). Dans la foulée de cette analyse et des potentialités du territoire urbain,  les étudiants ont produit 7 designs de promenade pour 3 entités significatives du paysage montréalais, soit l’espace aérien, l’espace souterrain et l’espace riverain.

Soulignons que Montréal en parcours est une expérimentation «recherche/projet» promeut l’un des objectifs soutenus par le chantier Réalisons Montréal, ville UNESCO de design, soit la mise en valeur des paysages urbains montréalais.

Notons également que cet atelier d’architecture de paysage s’inscrit dans l’une des missions scientifiques de la Chaire UNESCO en paysage et environnement (CUPEUM), soit celle de soutenir l’enseignement supérieur en partenariat avec les collectivités locales et plus largement la société civile.

 

Analyses de parcours thématiques

La question du parcours est indissociable du paysage et de son invention sociale et culturelle. Le parcours porte l’expérience du lieu, sa découverte. La promenade constitue l’une de ses figures. Les villes se découvrent par des circuits touristiques, des circuits thématiques qui mettent en valeur leurs patrimoines, leurs bâtiments emblématiques et les ambiances de leur quartier pour ne citer que quelques exemples. La ville au 21e siècle est plus que jamais devenue un paysage urbain à découvrir à la fois pour les touristes en quête d’expériences urbaines et pour les habitants désireux de mieux connaître leur milieu de vie et d’en apprécier les qualités.

L’intérêt du parcours urbain est inscrit dans l’histoire des villes. La promenade urbaine a toujours fasciné et elle a produit des écrits (littérature, ex. : Baudelaire, Aragon) et des mises en scène mettant en valeur la beauté des villes et leurs singularités. La promenade au 19e siècle à même été l’objet d’un petit traité qui élevait la marche au rang d’une pratique intellectuelle (réf. : L’art de se promener, Karl Gottlob Schelle, 1802).

La question vis-à-vis des parcours montréalais et de leur expérience paysagère reste entière. Les informations sont partielles et factuelles. Pour comprendre le rôle et leurs effets structurants dans la mise en valeur du paysage montréalais, il importe de les documenter. Quels sont les différents parcours urbains de Montréal ? Quelles expériences génèrent-ils ? De quelles manières concourent-ils à la qualification du paysage urbain, à l’identité montréalaise? Quels sont les différents scénarios de découverte et d’expérience proposés ? Quels sont les temps et les saisons des parcours urbains ? De quelle manière, sont-ils contributifs des enjeux du paysage montréalais ? Quel est le rôle de la promenade urbaine à Montréal ?

 

Parcours_Art

Aurélie Noël et Jean-Marc Pommier

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Nature

Ombeline Guemard et France Lamontagne

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Architecture

Sarah Lacombe et Laurie Perron

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Histoire

Christine Bilodeau et Tamara Anna Koziej

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Société

Mathieu Bourdage et Mathieu Lajoie

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Culture

David Murray et Jennifer Sang-Dalila

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Parcours_Patrimoine

Bruno Dallas-Drouin et Xavier Lafortune

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Invention de promenades urbaines

Au-delà des parcours existants qui concourent à mettre en valeur les attraits du territoire et à promouvoir une expérience de la ville, il est nécessaire de développer de nouvelles opportunités paysagères qui contribueront à développer la qualité du territoire montréalais et son attractivité comme cadre et de vie et espace touristique

Depuis l’époque pittoresque (19es) étonnamment très peu d’architectes paysagistes et de designers urbains se sont intéressés à la création de promenades urbaines. Paradoxalement, l’intérêt social envers la promenade et la déambulation urbaine est manifeste ces dernières années. Certaines villes élaborent des «plans piétons». La promenade urbaine devient également l’objet de réflexion des sociologues (ex. : Rhétorique piétonne, De Certeau) et les philosophes. De plus, les technologies de l’information et les médias sociaux se déploient à travers la ville et imposent de nouvelles expériences polysensorielles (Podcasting, baladodiffusion géoréférencée -GPS-, podioguide touristique, etc.). Ils débrident l’idée de la promenade et inventent des déambulations urbaines. En ce début du 21e siècle, nous entrons dans l’ère d’une nouvelle «culture mobile».

Ces réalités imposent une réflexion sur l’expérience de la découverte urbaine et sur les potentialités qui s’offrent aux architectes paysagistes et aux designers urbains.  Comment  réinventer la promenade dans la ville ? Comment susciter des expériences paysagères (sensibles et imaginaires) pour contribuer à la qualité du cadre de vie des populations urbaines et mettre en valeur l’identité des lieux ? Comment dévoiler les singularités de la ville à travers un parcours ? Comment réactiver les attraits de la ville ? Comment scénariser un parcours urbain au 21e siècle ? De quelle manière, peut-on marquer le parcours dans la ville ? De quelle manière, le parcours urbain nécessite le réaménagement de l’espace public ? Quelle serait la finalité sociale et culturelle des parcours urbains ? Le parcours urbain peut-il être un attrait linéaire et/ou  une juxtaposition d’attraits urbains et de promenoirs ?

 

Promenades aériennes

La tête dans les nuages

Sarah Lacombe et Laurie Perron

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Campus aérien

Ombeline Guemard et France Lamontagne

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Promenades riveraines

Banquises

Mathieu Bourdage et Mathieu Lajoie

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Mémoire sérielle

Christine Bilodeau, David Murray et Jennifer Sang-Dalila

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Promenades souterraines

Infiltrations ligneuses

Bruno Dallas-Drouin et Xavier Lafortune

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet

 

Minéralités urbaines

Aurélie Noël et Jean-Marc Pommier

Planche 1 - Planche 2 - Approfondissement du projet


* Le contenu des rapports consiste en une réflexion sur les projets et n'engage leurs auteurs

 

Équipe



Partenaires de ce projet