Enseignement / Recherche

Atelier de design urbain 2013: le Parc olympique, réenchanter les espaces publics

Des étudiants finissants de l’École d’architecture de paysage de l’Université de Montréal conçoivent 8 visions d’aménagement pour le Parc olympique de Montréal.

 

Durant la session d’automne 2013, 33 étudiants de 4eannée participent à l’atelier de l’École d’architecture de paysage sous le thème Le Parc olympique _ Réenchanter les espaces publics.

Le Parc olympique _ un lieu à l’aube d’une renaissance

 Au printemps 2011, une vaste démarche de consultation sur l’avenir du Parc olympique est lancée par le conseil d'administration du Parc olympique. Mise sur pied afin d’accompagner la prise de décision à propos du remplacement de la toiture du Stade olympique, le mandat du Comité-conseil est néanmoins élargi afin de revoir la vision à la base du développement de l’ensemble du Parc olympique. La Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) a joué un rôle important afin d’alimenter la réflexion du Comité-Conseil par la réalisation d’une étude complémentaire de balisage des enjeux paysagers du site et pour la mise en œuvre d’un concours de design sur l’élaboration d’une vision d’ensemble pour l’avenir du Parc olympique.

Avant même la mise en œuvre des recommandations du rapport final du Comité-Conseil, un vaste effort pour relancer l’image et l’offre de services dans l’ensemble du complexe a déjà été amorcé par l'équipe du Parc olympique : revitalisation de l’esplanade (Esplanade Financière Sun Life), nouvelle identité visuelle, implantation d'un café-terrasse en économie sociale. Parallèlement, quatre institutions importantes de ce territoire urbain, soit le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan, regroupées à travers l'ensemble « Espace pour la vie », cherchent à repenser le lien physique qui les unit à travers la thématique de l’être humain et la nature, afin de cultiver une nouvelle façon de vivre dans ce complexe unique de Montréal.                         

Ainsi, l’atelier d’architecture de paysage (APA 4300) pour l’automne 2013 s’inscrit en continuité directe  de la relance que le Parc olympique a entrepris depuis maintenant deux ans dans le but de faire de celui-ci une référence mondiale en termes de parc urbain moderne et de la  volonté des acteurs des institutions d' « Espace pour la vie » de soutenir l’idée d’un espace public significatif et viable pour l’ensemble du site.En plus d'alimenter des réflexions des divers intervenants, les visions d’aménagement conçues par les étudiants participeront au cadrage des termes généraux d’une planification éclairée pour ce site emblématique pour Montréal et le Québec.

 

Description de l’atelier

La finalité de l’atelier est de développer et de parfaire les connaissances dans la mise en œuvre de projets de paysages (design urbain) intégrant l'application d’enjeux de préservation, de mise en valeur et de développement de territoire urbain à travers la prise en compte de considérations sociale, culturelle, économique, politique, physicospatiale, environnementale du lieu. Plus particulièrement, l’atelier sur le site du Parc olympique vise à favoriser chez les étudiants l’apprentissage des concepts et méthodes qui permettent d’utiliser le design en architecture de paysage et design urbain comme un outil de travail afin d’alimenter des processus de planification urbaine.

En prenant appui sur les récentes expériences de recherche-action menée par la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CUPEUM) sur les processus de planification territoriale concertée, notamment la démarche d’idéation derrière le concours international d’idées YUL-MTL, le WAT_UNESCO/MTL et l’atelier La Pointe-du-Moulin/futurs possibles, l’atelier APA 4300 (Processus et Design) se déroulera en trois principales activités.

 

Phase A : Macrodesign (du 02 septembre au 17 octobre 2013) 

Durant la première phase de l’atelier, les étudiants devront, en équipe de 4 personnes, établir un diagnostic des enjeux d’aménagement et paysage de l’ensemble de ce secteur montréalais pour en dégager une vision d’aménagement. Ainsi, les objectifs de la phase A sont de :

  • Cerner, par une caractérisation paysagère, les enjeux et aspirations d’aménagement du site lui-même, mais également de son contexte plus général;
  • Concevoir des visions stratégiques d’aménagement en tirant profit des expressions paysagères du territoire du Pôle Maisonneuve. Ces visions permettront d’illustrer la mise en œuvre d’un programme d’aménagement de site à travers un concept de design (réf. : macro design);
  • D’identifier et d’évaluer la pertinence des sites porteurs d’occasions de projet individuel spécifique, lesquels pourront être approfondis durant la phase B de l’atelier

 

Phase B : Microdesign  (29 octobre au 29 novembre 2013)

Sur la base de sites porteurs d’occasions de projet ainsi que des principes guides identifiés dans les macrodesigns de la phase A, l’objectif de la phase B (réalisé en équipe de 2 personnes) sera de :

  • Définir un programme spécifique d’aménagement pour le micro site;
  • Identifier les enjeux spécifiques d’aménagement pour le micro site en fonction du programme développé et réévaluer les composantes des micros sites (analyses complémentaires à réaliser);
  • Produire des microdesigns porteurs d’une expérience significative pour la mise en valeur de ces sites;
  • Faire ressortir les liens entre les microdesigns ou les principes des macrodesigns qu’ils visent à faire approfondir.

 

Phase C : Synthèse (3 au 19 décembre 2013)

À travers cette dernière phase de l’atelier, il s’agira de faire, en équipe de 2 personnes, une synthèse de la vision d’aménagement proposée en soulignant de manière claire la relation entre les enjeux identifiés, la stratégie d’aménagement développée et les principes (et critères) de design qui soutiennent les projets conçus dans les phases A et B. Cette synthèse vise à appuyer la cohérence et la pertinence de la vision d’aménagement et son potentiel de mise en œuvre notamment en mettant à l’avant-plan les principes (et critères) de design qui pourraient s’intégrer dans un cahier des charges de projet d’aménagement.

 

La Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal tient à remercier le Parc olympique pour leur contribution à la réalisation de cet atelier.

 

Proposition 1 :

ÉQUIPE A: Marie-Ève Dumont et Josiane Léger

ÉQUIPE B: Jean-Philippe Gagnon et Frédérique Magnan-Lauzon

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1A] [planche 1B]

Proposition 2 :

ÉQUIPE A: Nicole Charbonneau et Danielle El Helou

ÉQUIPE B: Soha Khalil et Mathi Suntharalingam

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1A] [planche 1B]

Proposition 3 :

ÉQUIPE A: Catherine Breton et Jessica Demers

ÉQUIPE B: Éric Giguère et Maude Loiselle

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1]

Proposition 4 :

ÉQUIPE A: Laurent Châteauneuf et Antoine Gamache

ÉQUIPE B: Sarah-Ève Lepage et Patrick Sheito

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1]

Proposition 5 :

ÉQUIPE A: Benoit Larocque et Alexandre Rescat

ÉQUIPE B: Gabriel Corriveau et Janik Labonté

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1A] [planche 1B]

Proposition 6 :

ÉQUIPE A: Anne Laurence Dumont et Katherine Groulx

ÉQUIPE B: Anne Imrie, Mathieu Pelletier et Joëlle Thibault.

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1A] [planche 1B]

Proposition 7 :

ÉQUIPE A: Sophie Chapleau-Lacoste et Virginie Roy Mazoyer

ÉQUIPE B: Josianne Dupuis-Descôteaux et Françis grimard

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1]

Proposition 8 :

ÉQUIPE A: Marie-Ève Dufresne et Jonathan Pelletier.

ÉQUIPE B: Marc-André Brochu et Isabelle Lord

Macrodesign [planche 1] [planche 2] – Microdesign [planche 1A] [planche 2A] [planche 1B] [planche 2B] – Synthèse [planche 1A] [planche 1B]

Équipe



Partenaires de ce projet