Champs d’étude et de recherche

La CUPEUM trouve à l'Université de Montréal un point de ralliement particulièrement propice à son épanouissement. Elle est en lien privilégié avec l'École d'urbanisme et d'architecture de paysage et la Faculté de l’aménagement qui collaborent aux activités pédagogiques de son réseau de coopération internationale. Et surtout, elle bénéficie de l'expertise développée depuis de nombreuses années par la CPEUM dans le domaine du paysage et de l’aménagement du territoire. Cette filiation a permis à la CUPEUM d’internationaliser un axe de recherche sur le devenir des villes, leurs aménagements.

Sous l’intitulé Urbanisation et paysage, ce champ de recherche est à la fois alimenté :

  • par une réflexion scientifique soutenue de plus de 15 ans sur la question des paysages urbains au Canada en partenariat avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal et surtout ;
  • par un historique de 10 ans de coopération internationale en aménagement urbain dans différentes villes du monde via des ateliers internationaux de design urbain, soient les Workshop_Atelier/terrain (WAT_UNESCO).

Ce savoir résultant de recherches appliquées et d’actions sur le terrain dans différentes régions du monde a permis de développer une véritable synergie en enseignement et recherche. L’ensemble des activités scientifique de la CUPEUM contribue directement à la reconnaissance, à l’intervention et au suivi des paysages urbains. Ce champ de recherche s’attache plus spécifiquement à :

  • porter l’enjeu public du paysage en milieu urbanisé, en terme de production de cadre de vie de qualité et de développement durable dans ses dimensions environnementales, économiques, sociales et culturelles;
  • rendre compte des attributs qui concourent à l’identité et à la spécificité des paysages urbains afin d’en assurer la préservation, la mise en valeur et le développement;
  • développer des avenues d’intervention (et d’idéation) et des mécanismes de concertation et de communication, qui par leur caractère démonstratif et exemplaire, participeront à l’édification d’un savoir-faire public singulier et original en regard de l’aménagement et la planification des territoires urbains concernés.

Pour déployer ce savoir, la CUPEUM mise sur une coopération scientifique soutenue entre les institutions universitaires des disciplines de l’architecture, de l’architecture de paysage, de l’urbanisme et des sciences sociales et naturelles. Dans un contexte de mondialisation des débats sur les paysages urbains et ses enjeux associés (environnement, qualité de cadre de vie, etc.), cette mise en réseau est essentielle pour saisir et comprendre les dynamiques urbaines, pour aider au devenir des villes et pour soutenir les collectivités locales. Et, elle relève d’une nouvelle culture scientifique dans laquelle l'arrimage des expertises est un puissant moteur d'avancement et de validation des savoirs.

Ainsi, la convergence des savoirs à travers l’interculturalité et la transdisciplinarité constitue l’une des assises importantes du développement scientifique de CUPEUM.